Grippe A : trois groupes prioritaires à la vaccination

  • A
  • A
Grippe A : trois groupes prioritaires à la vaccination
Partagez sur :

Les personnels de santé, les femmes enceintes et les enfants de 6 à 23 mois à risques seront vaccinés en priorité.

L 'avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP) sur la vaccination contre la grippe A a été rendu public jeudi. En tête des personnes à vacciner figurent les personnels de santé, médico-sociaux et de secours, "en commençant par ceux qui sont amenés à être en contact fréquent et étroit avec des malades grippés ou porteurs de facteurs de risque". Soit environ deux à trois millions de personnes.Mais certains ont déjà fait part de leur réticence.

Viennent ensuite les femmes enceintes "à partir du début du deuxième trimestre" de grossesse, l'entourage des nourrissons de moins de six mois, les enfants de 6-23 mois avec facteur de risque, notamment ceux atteints de pathologies chroniques sévères. Le HCSP recommande une vaccination en deux doses, sauf dans des cas particuliers où des vaccins monodose pourront être utilisés. Enfin, il déconseille le vaccin avec adjuvant (effet renforçant) aux personnes immunodéprimées et aux enfants de moins de deux ans sans facteur de risque.

Sur la base de ce rapport, le gouvernement décidera sous quinze jours de la stratégie vaccinale qui pourra être mise en œuvre lorsque les vaccins seront disponibles, annonce la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot. "Le gouvernement a décidé d'acquérir un nombre de vaccins suffisant pour vacciner l'ensemble de la population française. Les vaccins étant livrés au fur et à mesure de leur production, la vaccination sera proposée à la population progressivement, selon la stratégie vaccinale retenue", écrit-elle dans un communiqué.

> GRIPPE A : DES "BLOUSES BLANCHES" ANTI-VACCIN