Grippe A : pas facile d’acheter un masque

  • A
  • A
Grippe A : pas facile d’acheter un masque
Partagez sur :

Les pharmaciens ont bien reçu des stocks mais ils sont réservés aux patients qui ont une ordonnance.

Il est possible de lutter contre la propagation du virus H1N1 de la grippe A et le port d’un masque chirurgical est une des armes présentées comme les plus efficaces par les spécialistes et les autorités sanitaires. Problème : acheter de tels masques semble plus que compliqué dans les pharmacies françaises, notamment dans les plus petites officines.

En théorie, seuls les patients qui ont une ordonnance spécifique peuvent obtenir un lot de 50 masques pour éviter de contaminer leurs proches. Impossible donc d’en acheter un pour l’utiliser en prévention. Dans la pratique, les plus grosses officines ont eu le temps de faire quelques stocks et proposent encore des masques en vente libre. Ce qui n’est pas le cas dans les pharmacies plus petites, qui n’ont pas eu la possibilité de faire des commandes par anticipation.

Les fournisseurs, de leur côté, ne peuvent plus répondre à la demande. Les commandes pour des masques passées actuellement ne seront livrées que "fin septembre, première quinzaine d’octobre", a témoigné sur Europe 1 un pharmacien breton. Pour la Direction générale de la Santé, chaque pharmacie disposera à temps d’un stock de 500 masques à délivrer sur ordonnance. Soit de quoi équiper dix malades.

Hygiène : le guide officiel sur la "pandémie grippale"indique que le porteur d'un masque doit le changer au minimum toutes les quatre heures, plus fréquemment même s'il est mouillé.