Grippe A : le premier pic épidémique est atteint

  • A
  • A
Grippe A : le premier pic épidémique est atteint
Partagez sur :

La ministre de la Santé a estimé vendredi qu'on devrait probablement atteindre dimanche 3,5 millions de personnes vaccinées.

L’épidémie de grippe A a atteint un pic épidémique, mais "ce n’est qu’un début", a annoncé la ministre de la Santé vendredi devant l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis). Roselyne Bachelot a réitéré que "ce premier pic épidémique ne sera pas pour solde de tout compte" et qu'"en général les pics secondaires montrent des formes plus virulentes de la grippe".

Côté vaccination, Roselyne Bachelot a affirmé qu'"on en arrive à trois millions de personnes vaccinées", et qu'"on va sans doute ne pas être loin de 3,5 millions dimanche", l'approche des Fêtes de fin d'année incitant les gens à se faire vacciner. La ministre a rappelé qu'il y avait eu mercredi "250.000 personnes vaccinées sans files d'attente", ce qui prouvait que le système "montre une capacité de réactivité" et "remplit la mission confiée".

134 établissements scolaires et 167 classes sont toujours fermés, selon le décompte du ministère de l'Education. Les académies concernées par ces fermetures sont Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Corse, Dijon, Grenoble, Montpellier, Nancy-Metz, Nantes, Nice, Orléans-Tours, Reims, Rennes, Strasbourg, Toulouse.

Enfin, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a maintenu vendredi sa recommandation pour l'utilisation du Tamiflu pour les patients à haut risque infectés par le virus de la grippe A, en dépit de doutes émis récemment par des experts.