Grippe A : le plan de Luc Chatel pour la rentrée

  • A
  • A
Grippe A : le plan de Luc Chatel pour la rentrée
Partagez sur :

Le ministère de l'Education envisage la "fermeture préventive de tous les établissements scolaires" en cas de pandémie totale.

Luc Chatel se dit prêt à fermer les écoles, "en cas de pandémie totale, si les circonstances l’exigent", dans un entretien au Figaro paru mercredi. Le ministère de l'Education nationale envisage "la fermeture préventive de tous les établissements" si le virus devient plus virulent, selon le quotidien.

Face à ce virus, "la réponse du gouvernement c'est de se préparer à toutes les hypothèses en cas de pandémie de grippe A", a de nouveau assuré le ministre mercredi soir sur Europe 1 :

Interrogé sur le nombre de cas de grippe A qui entraîneront la fermeture d’un établissement, Luc Chatel a répondu qu’aucun seuil n'avait été fixé : "On s'adaptera au cas par cas. La décision sera prise par le préfet, en concertation avec les autorités de l'Education et les directeurs des établissements, après examen de la situation épidémiologique nationale et locale."

Pour remédier à ces fermetures d’écoles, le gouvernement a préparé "un plan de continuité pédagogique. Il s'agit de programmes éducatifs destinés aux élèves privés de cours. Ils ont été préparés pendant l'été par le centre national d'éducation à distance (CNED) et seront diffusés sur France 5, Radio France et Internet." Ce plan sera présenté le 18 août prochain.

Questionné sur une éventuelle vaccination généralisée des enfants, Luc Chatel a estimé qu'à ce stade, la vaccination généralisée n'était "pas d'actualité". La "cellule de crise du ministère de l'Education" se réunira le 18 août pour faire le point à quinze jours de la rentrée" et enfin, le 25 août le directeur général de la Santé, Didier Houssain, fera une communication devant tous les inspecteurs d'académies et recteurs de France".