Grippe A : la France a reçu ses premiers vaccins

  • A
  • A
Grippe A : la France a reçu ses premiers vaccins
Partagez sur :

Plusieurs millions de doses de vaccins contre la grippe A seront disponibles à la mi-octobre.

Roselyne Bachelot a annoncé que la France avait reçu jeudi "les premiers vaccins en quantités limitées" contre la grippe A. La ministre de la Santé s’exprimait à l’issue de la réunion du centre interministériel de crise "pandémie grippale".

Roselyne Bachelot a refusé de donner des précisions sur le nombre de doses fournies "pour des raisons de sécurité". "Il n'est pas question de les administrer sans autorisation de mise sur le marché", a-t-elle souligné. "Nous avons réservé 94 millions de doses de vaccins auprès de quatre laboratoires. Nous disposerons de plusieurs millions de doses à la mi-octobre période où les autorisations de mise sur le marché seront délivrées", a-t-elle ajouté.

Le budget total pour les commandes s’élèvera à "un milliard d'euros", a indiqué Roselyne Bachelot. Outre les trois laboratoires déjà prévus (Sanofi-Pasteur, Novartis, GlaxoSmithKlein), elle a confirmé que la France avait fait appel au laboratoire américain Baxter. Ce dernier utilise un processus de culture cellulaire plus rapide et plus coûteux.

"Deux injections seront nécessaires provenant du même laboratoire. Donc, on doit être vigilants sur la traçabilité", a précisé la ministre de la Santé.

La France prévoit d'être prête à activer son dispositif de vaccination contre la grippe A, dès le 28 septembre. A cette date, les préfets devront être en mesure de déclencher, si les experts estiment que cela est nécessaire, le plan de vaccination contre la maladie. Ce dernier prévoit la mise en place d’au moins trois centres de vaccination par département et des équipes mobiles capables de se déplacer dans les établissements scolaires.

> DOSSIER SPECIAL - La France en alerte face à la grippe A

> L'épidémie progresse plus vite en France