Grippe A : enquête après la mort suspecte d’une collégienne

  • A
  • A
Grippe A : enquête après la mort suspecte d’une collégienne
Partagez sur :

Le virus H1N1 a été détecté dans certains prélèvements mais d’autres analyses sont en cours pour expliquer cette mort soudaine.

Pour l’instant, la mort brutale d’une collégienne de 14 ans dans les Vosges reste inexpliquée. Une autopsie a été pratiquée vendredi dernier. Le virus H1N1 a été détecté dans certains prélèvements, ce qui reste insuffisant pour prouver le lien direct avec la grippe A. D’autres analyses ont été ordonnées.

La jeune fille, scolarisée à Châtenois, revenait d’un voyage scolaire en Allemagne. Son médecin de famille a diagnostiqué une angine. Le lendemain matin, le 24 septembre, ses parents l’ont retrouvée sans vie dans son lit.

Plusieurs éléments restent à expliquer : la jeune fille, par ailleurs en bonne santé, ne "présentait pas de signes cliniques de la grippe H1N1" quand son médecin l’a auscultée, a indiqué mardi le substitut du procureur à Epinal. Parmi la vingtaine d’élèves qui ont participé au même voyage scolaire qu’elle, aucun n’a par ailleurs développé la maladie. Seule certitude dans l’immédiat : l’hypothèse d’une méningite a été écartée.