Grippe A : deux décès suspects à La Réunion

  • A
  • A
Grippe A : deux décès suspects à La Réunion
Partagez sur :

Environ 4.500 personnes ont été vues en consultation de médecine de ville la semaine dernière en France métropolitaine.

"La circulation du virus est avérée mais reste limitée", estime l'InVS mercredi, dans son bulletin grippe hebdomadaire. Le nombre de patients vus en consultation de médecine de ville pour la grippe A est monté à environ 4.500 en France métropolitaine du 17 au 23 août. On estimait la semaine précédente à 3.000 le nombre de cas de grippe H1N1 en France métropolitaine.

Ces chiffres sont très approximatifs, puisqu'on ne procède plus à des prélèvements systématiques sauf pour les cas graves et les cas groupés. Le nombre d'épisodes de cas groupés est en forte augmentation, avec 29 nouveaux épisodes (notamment dans des foyers familiaux et des centres d'hébergement), contre 13 la semaine précédente.

La mort d’une femme 56 ans dimanche a porté à deux le nombre de victimes de la grippe A en France métropolitaine. Cette Landaise, qui séjournait dans un foyer pour adultes handicapés, présentait de multiples facteurs de risque, a précisé l’Institut de veille sanitaire.. Fin juillet, une jeune fille de 14 ans, qui souffrait d’une maladie grave, était morte à Brest.

Le bilan s’alourdit de jour en jour Outre-mer. Les autorités sanitaires de l'île de La Réunion ont annoncé mercredi que deux décès suspects ont été enregistrés ces derniers jours. Les victimes "souffraient de nombreuses autres pathologies lourdes", a précisé la préfecture. Trois personnes au total sont décédées en Polynésie Française et cinq en Nouvelle-Calédonie. Dans cet archipel, contrairement aux autres cas, deux malades ont succombé au cours des derniers jours alors qu'ils ne présentaient pas des facteurs de risque particuliers et n'avaient pas de pathologies déclarées.

> "Stop aux virus de la grippe" : six spots TV contre la grippe A

> DOSSIER SPECIAL - La France en alerte face à la grippe A