Grève mercredi et jeudi à la SNCF : 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 prévus

  • A
  • A
Grève mercredi et jeudi à la SNCF : 3 TGV sur 4 et 4 RER sur 5 prévus
Image d'illustration, grève dans le RER. @ THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :

Il s'agira du cinquième épisode de grève à la SNCF depuis début mars pour défendre les conditions de travail des cheminots, au moment où les règles sont remises à plat.

La SNCF prévoit mercredi et jeudi un trafic "perturbé" mais "moins que la semaine dernière", en raison d'un nouvel appel à la grève de la CGT-Cheminots et SUD-rail, selon un communiqué. Ce mouvement s'inscrit également dans la contestation du projet de loi travail. Voici les prévisions du trafic : 

  • 3 TGV sur 4 : Sur les grandes lignes, les principales difficultés se retrouveront en Pays-de-Loire, Centre et Sud-Ouest, avec 2 TGV sur 3 prévus, et le Sud-Est (7 TGV sur 10). Ailleurs, la fréquence des TGV sera plus élevée et normale sur Ouigo. A l'international, les Eurostar, Thalys et Alleo devraient circuler normalement. En revanche, le trafic des trains Lyria (Suisse), Elipsos (Espagne) et SVI (Italie) sera perturbé.

  • 4 RER sur 5 : Dans le détail, la SNCF s'attend à un trafic "normal" sur la ligne A du RER, ainsi que les lignes H et K du Transilien, et quasi normal (90%) sur le RER D. Sur les lignes B et U, environ 4 trains sur 5 sont attendus, et sur le RER E et la N, 3 sur 4. Les liaisons les plus touchées seront les Transilien J, L et R, avec 1 train sur deux, ainsi que le RER C et la ligne P, avec 2 trains sur 3.

  • 2 TER sur 3

  • 6 Intercités sur 10 : Côté Intercités, aucun train ne roulera la nuit, contre 6 sur 10 en journée en moyenne, avec d'importantes perturbations sur les lignes Paris-Bourges-Montluçon (1 train sur 4), Paris-Rouen-Le Havre et Paris-Nevers (1 train sur 2).

Des journées de grève qui s'enchaînent. "Nous avons déposé un préavis reconductible illimité, par tranche de 48h hebdomadaire, couvrant chaque semaine les mercredi et jeudi", précisait un porte-parole le 12 mai dernier. Les cheminots ont fait grève déjà cinq fois depuis début mars. 

Des discussions toujours en cours. Les syndicats demandent un cadre social "de haut niveau" alors que les discussions sont en cours pour bâtir des règles communes au secteur (privé/SNCF) d'ici à juillet, dans le cadre de l'ouverture progressive à la concurrence.