Grève des taxis : 20 interpellations après des incidents en Île-de-France

  • A
  • A
Grève des taxis : 20 interpellations après des incidents en Île-de-France
Les taxis sont en grève mardi 26 janvier. @ Capture BFMTV
Partagez sur :

Vingt personnes ont été interpellées mardi matin en Île-de-France en marge de la grève des chauffeurs de taxi.

Vingt personnes ont été interpellées mardi matin en Île-de-France lors des manifestations de chauffeurs de taxi contre la concurrence des véhicules de transport avec chauffeur (VTC), a-t-on appris auprès de la préfecture de police. 

"Violences volontaires". Au total, 19 manifestants ont été arrêtés à la Porte Maillot, après plusieurs blocages du périphérique, tandis qu'un chauffeur de navette qui a forcé un barrage et renversé un manifestant peu après 7h était entendu dans les locaux de la police à l'aéroport d'Orly. 

Selon la préfecture de police, les personnes ont été interpellées notamment pour "violences volontaires, port d'arme et incendie volontaire".

Appel au calme lancé lundi. Environ 1.500 taxis manifestaient mardi matin sur plusieurs sites d’Île-de-France, de Bercy à Orly en passant par la Porte Maillot ou Roissy, et tentaient de bloquer la circulation, notamment sur le boulevard périphérique parisien. Lundi, le préfet de police de Paris Michel Cadot avait lancé "un appel assez ferme" aux taxis "à ne faire en aucun cas" preuve de "violence". De précédents rassemblements de taxis avaient déjà été émaillés de violences.