Gérin : les chiffres sur la burqa "ridicules"

  • A
  • A
Gérin : les chiffres sur la burqa "ridicules"
Partagez sur :

Le député PC remet en cause l’enquête du ministère de l’Intérieur sur le nombre de musulmanes portant la burqa en France.

Le débat sur le port du voile intégral rebondit après la publication mercredi de chiffres qui révèlent que seules 367 musulmanes portent la burqa en France. Il s’agirait de femmes de moins de 30 ans, vivant le plus souvent en milieu urbain et qui sont volontaires pour porter le voile, selon cette enquête.

A l’origine de ce débat, le député communiste André Gérin. Le maire de Vénissieux a dénoncé jeudi les chiffres de cette étude, qu’il juge "ridicules" :

Le 8 juin dernier, André Gérin avait en effet demandé la mise en place d'une commission d'enquête parlementaire "sur le port de la burqa". C’est finalement une mission d’information qui a été créée.Présidée par un député de l’opposition, elle se limite à un simple rôle d’information. Selon André Gérin, la mission d’information sur la burqa réunit "une centaine de parlementaires", et devrait rendre son rapport fin 2010.

Si André Gérin maintient l’utilité d’une telle mission d’information, pour Dalil Boubakeur, recteur de la mosquée de Paris, cette enquête confirme son opinion : C’est "un phénomène marginal". Il ne faut pas "s’offusquer pour si peu de nombre. Il n’y a pas lieu de mettre en branle une réflexion nationale", considère-t-il.

En juin dernier, Dalil Boubakeur s’était déjà opposé à une loi interdisant le port du voile intégral rappelant qu’il "ne répond pas formellement à une prescription de l’islam. Le mot burqa n’est pas signifié dans le Coran, n’est pas un mot de la tradition de l’islam. C’est une expression vestimentaire ante-islamique, donc avant l’islam, dans une région bien précise qui est l’Afghanistan".