Gérard Collomb : la police de proximité débutera "dès la fin de l'année"

  • A
  • A
Gérard Collomb : la police de proximité débutera "dès la fin de l'année"
Gérard Collomb n'a pas donné de précisions sur les effectifs de cette police du quotidien.@ AFP
Partagez sur :

Promesse de campagne d'Emmanuel Macron, la "police de sécurité au quotidien" verra le jour à la fin de l'année.

La "police de la sécurité du quotidien", police de proximité promise par Emmanuel Macron, commencera à être mise en place "dès la fin de l'année", a annoncé le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb dans une interview à paraître mercredi dans Le Figaro.

Supprimée par Sarkozy. "La mise en place de la police de la sécurité du quotidien commencera dès la fin de l'année", a déclaré le ministre, sans précisions quant aux effectifs qui lui seront dévolus et au budget alloué. Symbole de la politique sécuritaire de Lionel Jospin, la police de proximité avait été enterrée sous Nicolas Sarkozy.

Promesse de campagne. La création d'une "police de sécurité quotidienne" était une promesse du candidat Macron, qui voulait ainsi "construire avec les élus de terrain, avec la population et l'ensemble des acteurs les solutions de sécurité". La "pol prox", marqueur idéologique entre la gauche et la droite, qui lui préfère une police d'intervention, est notamment défendue comme un facteur d'apaisement entre jeunes et police dans les quartiers difficiles.