Trafic perturbé ce week-end : comment la SNCF a réorganisé ses trains

  • A
  • A
Trafic perturbé ce week-end : comment la SNCF a réorganisé ses trains
@ FRANCOIS GUILLOT / AFP
Partagez sur :

Les liaisons habituellement assurées sont allégées, et surtout redirigées vers d'autres gares.

Si vous avez prévu de voyager samedi et dimanche au départ ou à destination des gares parisiennes de Lyon et de Bercy, vos habitudes vont être forcément bousculées. Depuis minuit ce samedi matin, plus aucun train ne circule dans ces gares, et ce black-out va durer jusqu'à dimanche soir minuit.

La raison ? SNCF-Réseau met à profit ces deux jours pour débrancher la dizaine de postes d'aiguillage de ces deux gares, et pour rebrancher les installations à une nouvelle "tour de contrôle ferroviaire" entièrement informatisée située à Vigneux sur Seine, près d'Orly.  

Demandez le programme. S’il n’y aura aucun train jusqu'à demain soir minuit, ça ne veut pas dire pour autant que les liaisons habituellement assurées sont supprimées. Non, elles sont simplement allégées, et surtout redirigées vers d'autres gares. Pour Marseille et la Côte d'Azur, ce sont les gares TGV de Marne-la-Vallée et Charles-de-Gaulle. Pour Lyon, c'est Marne-la-Vallée/Chessy. Pour la Suisse, c'est la gare de l'Est. Pour Grenoble et les Alpes, c'est Versailles-Chantiers, via Massy-Palaiseau, et pour le Languedoc, c'est Montparnasse.

Plus compliqué pour le Transilien. Les liaisons Intercités à destination et en provenance de l'Auvergne et de la Bourgogne sont quant à elles redirigées vers Austerlitz. Quant au Transilien (la ligne D du RER et la ligne R), là, c'est plus radical : aucun trafic tout au long de ce week-end entre Châtelet-les-Halles et Villeneuve-Saint-Georges. Il faut donc passer par Austerlitz et Juvisy. Mais la ligne A du RER, elle, continue de desservir la gare de Lyon. Il est vrai qu'elle ne dépend pas de la SNCF mais de la RATP.