Gap : un passeur italien condamné à trois mois de prison

  • A
  • A
Gap : un passeur italien condamné à trois mois de prison
Le passeur a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi par la police aux frontières de Montgenèvre au volant d'un véhicule de location.@ Jean Christophe VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :

Un passeur italien de 58 ans a été condamné vendredi à trois mois de prison par le tribunal correctionnel de Gap pour avoir fait passer sept migrants d'Italie en France.

Le tribunal correctionnel de Gap, dans les Hautes-Alpes, a condamné vendredi, un passeur italien de 58 ans à trois mois de prison. Il avait fait passer sept migrants de nationalité pakistanaise d'Italie en France. Jugé vendredi en comparution immédiate, l'homme a également écopé d'une interdiction d'entrer sur le territoire français pendant trois ans, a précisé dans un communiqué Raphaël Balland, le procureur de la République à Gap.

400 à 500 euros par migrant. Le prévenu a été arrêté dans la nuit de jeudi à vendredi par la police aux frontières de Montgenèvre au volant d'un véhicule de location, dans lequel il transportait les sept migrants. Après la France, leur périple devait s'achever en Espagne, moyennant "400 à 500 euros" chacun.

Lors de sa garde à vue, cet homme domicilié en Italie et jamais condamné en France a raconté avoir agi de même avec d'autres clandestins quelques jours plus tôt. Il a été incarcéré à la maison d'arrêt de Gap. Les sept Pakistanais ont été remis aux autorités italiennes.