Gang des barbares : un nouveau procès ?

  • A
  • A
Gang des barbares : un nouveau procès ?
Partagez sur :

Plusieurs organisations juives dénoncent un verdict trop indulgent à l'égard des complices de Youssouf Fofana.

Plusieurs organisations juives, emboîtant le pas aux parties civiles, ont dénoncé dimanche un verdict "indulgent" à l'égard des complices de Youssouf Fofana, dans l'affaire du meurtre aggravé du jeune juif Ilan Halimi en 2006 près de Paris. Elles réclament un nouveau procès.

D'ici au 20 juillet, le parquet général de Paris devrait dire s'il accède ou non à cette demande. Comme l'avocat de la famille Halimi, le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA) a réclamé dimanche l'intervention de la garde des Sceaux Michèle Alliot-Marie pour obtenir un appel.

S'exprimant dès la fin du shabbat samedi soir, le Conseil représentatif des Institutions Juives de France (Crif) a implicitement souhaité que l'affaire revienne devant la justice, déclarant "espérer que, s'il y a appel, la législation permettra à ce nouveau procès d'être public". L’organisation a ajouté que "le Crif est inquiet, comme l'est la communauté juive de France".

Pour Richard Prasquier, le président du CRIF, "Fofana est le plus ignoble et il a reçu la peine qu’il méritait." Mais il ne s’agissait "pas seulement du procès de Fofana".

"D’autres personnes étaient au courant de ce qu’il s’est passé et n’ont rien fait." Ecoutez Richard Prasquier :



L'Union des étudiants juifs de France s'est de son côté déclarée "choquée par la nature des condamnations des membres du gang des barbares".