"Gang des barbares" : enquête sur des propos de Me Szpiner

  • A
  • A
"Gang des barbares" : enquête sur des propos de Me Szpiner
Partagez sur :

L'avocat de la famille Halimi a qualifié l'avocat général au procès du "gang des barbares" de "traître génétique".

A la demande du parquet général, le bâtonnier de Paris, a ouvert mardi une enquête sur des propos qu'aurait tenu Francis Szpiner, avocat de la famille d'Ilan Halimi, après le procès du "gang des barbares". "Il s'agit d'une enquête déontologique qui va consister en l'audition, par moi ou un ancien bâtonnier, de Me Szpiner", a déclaré Me Charrière-Bournazel.

C'est au seul bâtonnier qu'il revient d'engager d'éventuelles poursuites disciplinaires contre un avocat. "Nous allons tenter de savoir si notre confrère a bien tenu ces propos, ce qu'il a voulu dire...", a indiqué le bâtonnier de Paris. "Ensuite, je déciderai d'éventuelles poursuites disciplinaires, a priori en septembre", a-t-il ajouté.

Dans un article publié le 23 juillet dans Le Nouvel Observateur, Me Szpiner qualifiait notamment l'avocat général au procès, Philippe Bilger,de "traître génétique", une allusion apparemment au passé du père de ce magistrat sous l'Occupation. Me Szpiner s'en prenait également à ses confrères de la défense, des "connards d'avocats bobos de gauche", selon lui.

Condamné à la peine maximale, la perpétuité avec 22 ans de sûreté, Youssouf Fofana a fait lui-même appel du verdict rendu le 10 juillet par la cour d'assises des mineurs de Paris à l'issue du procès. A la demande de la ministre de la Justice Michèle Alliot-Marie, le parquet général a fait appel des condamnations de 18 des 26 autres accusés. Un autre procès pourrait se tenir dans moins d'un an.