Gainsbourg ne peut pas fumer dans le métro

  • A
  • A
Gainsbourg ne peut pas fumer dans le métro
Partagez sur :

La régie publicitaire de la RATP a dit non à la publicité pour le film Gainsbourg, vie héroïque, en vertu de la loi Evin.

La loi Évin, de 1991, interdit toute propagande ou publicité directe ou indirecte en faveur du tabac. En vertu de ce texte, la régie publicitaire de la RATP vient d’exclure des couloirs du métro parisien les affiches du Gainsbourg, vie héroïque de Joann Sfar. On y voyait apparaître non pas une cigarette, que les créateurs avaient pris soin d'écarter par précaution, mais des volutes de fumée sortant de la bouche de l’homme à tête de chou.

Ce n’est pas la première affiche ainsi bannie : en avril, la publicité pour une exposition montrant la pipe de Jacques Tati avait déjà été retoquée. Puis, quelques jours plus tard, c’est l'affiche de Coco avant Chanel où l'actriceAudrey Tautou fumait en pyjama, qui avait été bannie des couloirs de métro.

Problème : à partir de ces deux premières affaires, très polémiques, une réflexion avait été engagée et la situation semblait s’être débloquée. En mai dernier, l'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicitéavait ainsi estimé que des produits liés au tabac pourraient désormais figurer sur des publicités. Sous certains conditions : ils devaient notamment être "inséparables de l'image et de la personnalité de la personne disparue" et avoir une "finalité culturelle ou artistique".

Réponse de la RATP : l’affiche sur Serge Gainsbourg "tombe sous le coup de la loi Evin qui n'a pas changé, même si l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité a demandé à la ministre de la Santé Roselyne Bachelot d'ouvrir des discussions en vue de l'assouplir". Pour la régie des transports, il s’agit avant tout de prendre les devants. "Aujourd'hui une association de défense des droits des non-fumeurs peut toujours nous attaquer, car l'avis émis par l'ARPP n'a pas de valeur juridique", a plaidé une porte-parole de la régie Metrobus.