Fugue de Julie : 3 personnes écrouées

  • A
  • A
Fugue de Julie : 3 personnes écrouées
Partagez sur :

Trois personnes impliquées dans les viols présumés d'une adolescente à Toulouse ont été écrouées vendredi soir.

"Le juge des libertés a décidé le placement sous écrou de trois personnes, conformément aux réquisitions du Parquet", a annoncé vendredi soir le Procureur de la République de Toulouse, Michel Valet. Deux de ces personnes, deux hommes de nationalité turque, avaient été mises en examen vendredi pour "viols et viol en réunion sur une mineure de moins de 15 ans".

La troisième personne, une femme de nationalité bulgare âgée de 27 ans, a été de son côté mise en examen par la juge d'instruction toulousaine Danièle Ivacich pour "complicité de viol aggravé et tentative de proxénétisme aggravé".

Julie, l'adolescente de 14 ans victime de ces violences sexuelles, avait disparu le 19 août dernier d'un camping d'Elne (Pyrénées Orientales) où elle résidait en vacances avec ses grands-parents. Cette jeune fille "d'une grande fragilité", selon le procureur, avait été retrouvée par la police le 25 août à l'aube en train d'errer dans le quartier des Minîmes de Toulouse.

Au cours de sa fugue toulousaine, cette jeune femme aurait subit des violences sexuelles orchestrées par ces trois suspects afin de tenter de la prostituer ultérieurement. Elle avait été placée après les faits dans un foyer spécialisé des Pyrénées Orientales avant de regagner début septembre le domicile de ses grands-parents, dans le Pas-de-Calais, où elle réside depuis plusieurs années en raison du décès de son père et de la grave maladie de sa mère.