Froid : le Samu social en grève à Lyon réclame plus de places

  • A
  • A
Froid : le Samu social en grève à Lyon réclame plus de places
Le Samu de Lyon était en grève jeudi pour demander plus de places d'hébergement.@ AFP
Partagez sur :

Les employés du Samu social de Lyon étaient en grève jeudi pour demander plus de places d'hébergement face à la vague de froid.

Le Samu social était en grève jeudi à Lyon, réclamant plus de places d'hébergement d'urgence et un renfort au 115, où 60% des appels ne peuvent pas être décrochés, selon eux. A Lyon, le Samu social ce sont 11 permanents et neuf renforts pendant l'hiver. Tous étaient en grève jeudi et ils ont été rejoints par une centaine de soutiens en milieu d'après-midi lors d'un rassemblement dans le centre ville, brandissant notamment une pancarte : "1.600 personnes dehors à Lyon". "Toutes les places d'hébergement du plan grand froid ne sont pas ouvertes : il y en a aujourd'hui 400 alors qu'il y en a 850 de prévues", souligne Juliette, qui a requis l'anonymat.

Réquisition des bâtiments publics vides. Les travailleurs du Samu social réclament donc l'ouverture de toutes les places prévues, la réquisition des bâtiments publics vides et un renfort des écoutants au 115, qui ne sont que quatre, deux le matin, deux l'après-midi, énumère-t-elle. A Lyon, il faisait -7 degrés jeudi matin, 2 degrés dans l'après-midi. Dans le rassemblement, Jean-Pierre Gil, SDF, à la rue depuis une dizaine d'années. Il n'a bénéficié d'aucune place d'hébergement depuis le début de la vague de froid, mais c'est aussi parce qu'il en refuse un certain nombre, réclamant des lieux propres et plus sécurisés.