Francis Vuillemin, avocat français de Mehdi Nemmouche : "je défends l’homme et non la cause"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Francis Vuillemin défend en France Mehdi Nemmouche, accusé d’avoir été le geôlier de quatre journalistes français en Syrie en 2013 et 2014.

INTERVIEW

Il a choisi de défendre un présumé terroriste. Maître Francis Vuillemin a expliqué mercredi dans Hondelatte Raconte pourquoi il avait accepté de représenter Mehdi Nemmouche, accusé par la justice française d’avoir enlevé et séquestré quatre journalistes français en 2013 et 2014 en Syrie, dont Didier François, journaliste à Europe 1. "C’est Nemmouche qui m’a approché (…) Il a estimé que j’étais peut-être l’avocat qu’il lui fallait, pour des motifs qui lui appartiennent, et qui ont peut-être à voir avec le fait que selon lui je ne semblais pas avoir froid aux yeux ni craindre l’opprobre de l’opinion", a expliqué Francis Vuillemin. L’avocat pénaliste a en effet par le passé défendu le terroriste Carlos ou encore Maurice Papon.

"Nulle idéologie de ma part". "Quand on est avocat pénaliste, on cherche à flirter, à travailler au sommet du Code pénal, et pas se charger des voleurs de voitures. Ça peut sembler pervers mais c’est la logique de ma profession", ajoute l’avocat qui entend "défendre le meurtre, le crime contre l’humanité ou encore le terroriste". Et Francis Vuillemin de préciser : "dans le choix de mes clients, nulle idéologie de ma part. Je n’épouse aucune des causes de mes clients. Je défends l’homme et non le crime dont il est accusé."

Il ne s’est pas expliqué sur mes conseils

"On ne connaît pas la teneur du dossier". Dans le dossier Nemmouche, Francis Vuillemin cherchera à obtenir son acquittement "si la démonstration de l’innocence est possible". Mercredi matin, Mehdi Nemmouche a été mis en examen pour enlèvement et séquestration par le juge d’instruction, face auquel il a gardé le silence. "Il ne s’est pas expliqué sur mes conseils, car on ne connaît pas la teneur du dossier, on la connaîtra dans les semaines à venir", explique l’avocat. Il indique ainsi que Mehdi Nemmouche reviendra devant la justice française dans les mois qui viennent. Incarcéré en Belgique dans le cadre de l’enquête sur l’attentat du musée juif de Bruxelles, Nemmouche a regagné sa cellule belge dans la journée.

"Quelqu’un d’intelligent et de cultivé". Face à ce silence, Francis Vuillemin estime toutefois que son client finira par parler. "À l’avenir, je ne serais pas étonné qu’il s’intéresse fondamentalement à son dossier, le travaillant avec moi, pour être actif et donner des réponses aux questions qu’on lui posera. Je pense qu’il parlera", a-t-il affirmé. Et l’avocat de dessiner le profil de son client : "c’est quelqu’un d’intelligent, de cultivé, et qui est très structuré intellectuellement."