France Télécom : des syndicats vont porter plainte

  • A
  • A
France Télécom : des syndicats vont porter plainte
Partagez sur :

Au lendemain d'un 24e suicide en 18 mois, des syndicats de l'opérateur ont décidé de déposer plainte pour mise en danger de la vie d'autrui.

Le 24eme suicide d'un employé de France Télécom en 18 mois, lundi à Annecy, aura été celui de trop pour les syndicats. La CFE-CGC-Unsa et de FO ont annoncé mardi qu'il s'apprêtaient à déposer plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui. Cette plainte, qui sera déposée "dans les prochains jours" à Lyon, sera accompagné d'une autre action pour "faute inexcusable pour non assistance à personne en souffrance au travail, les preuves étant les rapports des médecins du travail, les alertes au CHSCT" sur la dégradation des conditions de travail, a précisé un délégué syndical FO, Jacques Guichou.

Lundi donc, un salarié de France Télécom s'est suicidé à Alby-sur-Chéran, en Haute-Savoie, en se jetant du viaduc de l’autoroute A41, a révélé lundi le site internet du "Dauphiné libéré". Dans une lettre trouvée à l’intérieur de son véhicule, le salarié de 51 ans a mis en cause son employeur.

"C'était quelqu'un de très compétent dans son domaine, apprécié par énormément de monde dans son travail", témoigne Patrick Gardes, délégué (CGT) du personnel de France Télécom en Haute-Savoie, joint par Europe1.fr. "Un jour, on lui a dit : « Tu arrêtes, tu vas aller travailler sur un plateau », comme tout le monde. Il a complètement perdu sa compétence. C'est ça, le drame de France Télécom."

"C'est quelqu'un qui a été signalé à l'entreprise comme une personne en difficulté", a déclaré un responsable syndical (CFTC) de la centrale d’appel d’Annecy, pour qui le récent "basculement" de cet employé d'un service de relations avec les entreprises "vers le plateau d'appel" est à l’origine du drame.
Didier Lombard, le P-DG de France Télécom, s'est rendu lundi Annecy, où il a annoncé qu'il mettait fin "au niveau national au principe de mobilité des cadres, systématique tous les 3 ans"

Ce nouveau cas porte à 24 le nombre de suicides au sein de l'entreprise depuis février 2008. Le dernier avait eu lieu le 11 septembre à Paris, lorsqu’une femme de 32 ans s’était jetée par la fenêtre de son bureau..

> Le message à France Télécom : "Mieux accompagner les salariés"

> Le PDG Dider Lombard redoute "la contagion des suicides"