Forte baisse des actes antimusulmans au premier trimestre 2016

  • A
  • A
Forte baisse des actes antimusulmans au premier trimestre 2016
L'entrée de la Grande mosquée de Paris. Image d'illustration.@ MIGUEL MEDINA / AFP
Partagez sur :

Le CFCM, qui comptabilise ces actes, est cependant pessimiste pour le reste de l'année, "vu le climat politique actuel". 

Les actes antimusulmans ont fortement baissé au premier trimestre 2016 par rapport à la même période en 2015, marquée par le contexte des attentats contre Charlie Hebdo et l'Hyper Casher, a annoncé jeudi l'Observatoire national contre l'islamophobie.

Un recul de 82%. Le niveau global des actes enregistrés au premier trimestre 2016 (au nombre de 40, soit une baisse de 82% par rapport à 2015) retrouve ainsi un niveau comparable à celui de la même période en 2014 (37 actes). Cette composante du Conseil français du culte musulman (CFCM) recoupe ses chiffres avec les plaintes et mains courantes remontées au ministère de l'Intérieur. Il en ressort une liste d'actes antimusulmans ventilés en actions (agression contre des personnes ou des lieux de culte...) et menaces (propos et lettres d'injures notamment).

Actes et menaces. Pour la période du 1er janvier au 31 mars 2016, 20 actions antimusulmanes ont été enregistrées, contre 56 pour la même période en 2015 (-64,3 %). Vingt menaces ont aussi été recensées, contre 166 au premier trimestre 2015 (-88%), selon un communiqué de l'Observatoire.

Pessimisme à l'approche des présidentielles. "Nous sommes persuadés qu'à l'approche des futures élections et vu le climat politique actuel avec les déclarations de certaines personnalités politiques, qu'il est fort à parier que la situation risque de se dégrader et on assistera à une montée des actes antimusulmans", a dit Abdallah Zekri, président de l'Observatoire, cité dans le communiqué.