Fipronil : des biscuits et des gaufres ajoutés à la liste des produits retirés

  • A
  • A
Fipronil : des biscuits et des gaufres ajoutés à la liste des produits retirés
Des biscuits fourrés Mister Choc Chocolat de marque Lidl et des gaufres de la Biscuiterie Latour ont été ajoutées à la liste des produits contenant des traces de l'insecticide fipronil @ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Des biscuits fourrés Mister Choc Chocolat de marque Lidl et des gaufres de la Biscuiterie Latour ont été retirés du marché français.

Deux références de biscuits et de gaufres fabriqués en France avec des produits néerlandais ont été ajoutées à la liste des produits contenant des traces de l'insecticide fipronil et retirés du marché en France.

"Pas de risques pour la santé". Des biscuits fourrés Mister Choc Chocolat de marque Lidl et des gaufres de la Biscuiterie Latour, située à Givet dans les Ardennes, ont été ajoutés à la liste disponible sur le site du ministère de l'Agriculture. Ces produits ont été fabriqués en France, mais à base de matières premières venant des Pays-Bas, précise le ministère. Ils ont été retirés du marché car ils contiennent du fipronil à une concentration supérieure à la limite réglementaire, mais ne présentent "pas de risques pour la santé", souligne le ministère, ajoutant qu'ils sont inscrits sur cette liste dans un souci d'information du consommateur. Cette liste est évolutive et sera complétée au fur et à mesure des confirmations de la présence de fipronil dans des produits au-dessus de la limite autorisée, selon le ministère.

Un scandale sanitaire d'ampleur. L'utilisation frauduleuse de cet insecticide, interdit en Europe sur les animaux destinés à la chaîne alimentaire, par des sociétés de désinfection intervenant dans des exploitations agricoles aux Pays-Bas, en Belgique, en Allemagne et dans le Pas-de-Calais a causé un scandale sanitaire qui touche quasiment tous les pays de l'UE (sauf la Croatie et la Lituanie) et 19 pays tiers. Le ministre de l'Agriculture Stéphane Travert a assuré lundi sur Europe 1 que le fipronil n'a été retrouvé que dans un seul cas dans des œufs produits en France, à l'issue de près de 3.000 contrôles. Le seul élevage français touché est celui qui avait donné l'alerte aux autorités françaises.