Les bons gestes à adopter pour les fêtes

  • A
  • A
Les bons gestes à adopter pour les fêtes
@ AFP
Partagez sur :

Les repas de fêtes de fin d'année vous inquiètent, vous craignez l'indigestion et la gueule de bois ? Europe 1 vous livre les bons gestes à adopter. 

Foie gras, chapon farci, plateau de fromages garni, bûches tout chocolat… Les réveillons des fêtes de fin d’année reviennent et les kilos avec. Alors, quels sont les bons gestes à adopter avant et après les fêtes ? Jean-Pierre Cambier, médecin nutritionniste à Paris, nous éclaire. 

# Avant les fêtes, on reste sage

Un mot d’ordre, selon le docteur Cambier : “il ne faut pas commencer les fêtes avant les fêtes”. Autrement dit, évitez de tester vos recettes de réveillon chez vous pour être certain d’épater vos convives. Mangez normalement et votre estomac vous remerciera. 

# Les produits à privilégier pour le réveillon

Jean-Pierre Cambier établit, pour Europe 1, le menu type d’un réveillon sans excès. En entrée, privilégiez les fruits de mer car “ils sont pauvres en calories” mais bannissez beurre et mayonnaise en accompagnement. Les œufs de poisson et le saumon sont aussi à recommander. Un réveillon sans foie gras ne serait pas un réveillon, conçoit le docteur Cambier, mais “très dangereux pour la ligne”, il est à consommer en très petites quantités. 

En plat principal, le choix est varié : la dinde, le rôti, le chapon, le filet de bœuf ou le poisson passent haut la main le test du repas de fête équilibré. Accompagné de légumes et de féculents, vous aurez là un très bon plat de résistance. Bien sûr, le traditionnel plateau de fromages, “indispensable en France”, s’en suivra mais là encore, “ayez la main légère”. 

En dessert, l’incontournable bûche de Noël n’obtient “pas une note très favorable pour la digestion”. Si vous pouvez, préférez-lui des sorbets ou des fruits glacés, bien plus pauvres en calories. 

Pour les boissons, évitez de mélanger plus de deux vins différents, ou gare à la gueule de bois. Vous pouvez tout aussi bien consommer un champagne brut du début à la fin du repas. Le docteur Cambier nous livre un petit conseil simple à retenir : “boire un verre d’eau pour un verre de vin”. Il faudra d’ailleurs choisir des eaux très fortement minéralisées, comme la Vichy Célestin. 

# Après les fêtes, on récupère

Entre les deux réveillons, un conseil : “ne finissez pas vos restes”, recommande le docteur Cambier. Congelez, par exemple, tout ce que vous pouvez. Ensuite, après les fêtes, “il faut alléger ses repas pendant deux à trois jours”. “Les potages de légume qui hydratent le corps” sont indispensables pour récupérer, d’après Jean-Pierre Cambier. Autre point important : les laitages qui “apportent des protéines non négligeables”, les fromages étant bien sûr à exclure. 

Pour combattre la gueule de bois, un remède miracle : le grog avec du citron chaud. Un potage très léger aide aussi à éliminer les excès de la boisson. Les produits détox vendus en pharmacie sont d’ailleurs à bannir car peu efficaces. 

Enfin, faites du sport ! Mais attention, le lendemain du réveillon, évitez les sports trop violents : “une marche rapide ou le vélo”, selon le docteur Cambier, seront de bons alliés pour perdre les kilos en trop.