Faut-il souscrire une assurance voyage pour l'été ?

  • A
  • A
Faut-il souscrire une assurance voyage pour l'été ?
Roland Perez sur Europe 1.
Partagez sur :

Souvent proposée, l'assurance voyage n'est pas nécessaire dans toutes les situations. Les cartes bleues couvrent déjà une partie des problèmes.

Faut-il prendre une assurance voyage avant de partir cet été ? Alors que les vacances commencent dans quelques jours, Me Roland Perez, spécialiste juridique d'Europe 1, était l'invité du Grand direct de l'actu vendredi pour détailler les conditions d'accès à ces assurances.

Quelle assurance annulation ? "Le problème est de savoir quelle est l’assurance que l'on va faire jouer", explique Me Roland Perez alors que les consommateurs ont généralement une assurance avec leur carte bancaire. "Il faut savoir que ces assurances sont surtout présentent avec les cartes gold ou premium", détaille l'avocat. "Vous avez aussi des assurances avec les cartes moins premium mais vous êtes moins couvert. Vous avez plus d'exclusions et vous avez des plafonds de garantie qui sont moins intéressants donc toutes les conditions d'ouverture de ces assurances sont moins intéressantes", précise l'avocat qui conseille de vérifier le contrat lié à sa carte. "Allez sur le site de la banque qui vous a délivré cette carte et regardez les conditions avant de partir", conseille-t-il. Dans tous les cas, avec une carte premium, "si vous payez pour des proches, quel que soit le lien de parenté, ils seront couverts", explique-t-il. Si vous ne possédez pas de carte premium, "il vaut mieux prendre une assurance voyage", indique toutefois Me Roland Perez.

Que faire en cas de problème de santé ? "Le rapatriement, l'assistance, les frais de prolongation de l'hôtel et les frais de location de véhicule vont être pris en charge sous certaines conditions", annonce le spécialiste juridique d'Europe 1. Quelques démarches sont cependant nécessaires pour être remboursé par la suite. "Il va falloir que vous soyez en relation avec le médecin de l'assurance. Avant de prendre toutes les mesures de santé, il faut se mettre en relation le médecin conseil et le médecin sur place", conseille-t-il.

Que faire en cas de non remboursement ? L'assurance refuse parfois de rembourser. Cela arrive même "très souvent", déplore l'avocat. "L'assureur refuse de vous indemniser parce qu'il estime que vous auriez pu partir, que vous n'étiez pas si malade que cela, que vous n'étiez pas dans une impossibilité totale". Dans une telle situation, "il va falloir que vous ayez un discours vraiment médical pour démontrer que vous étiez vraiment dans l'incapacité de partir", explique Me Roland Perez. Il n'est cependant pas obligatoire de donner tous les détails sur sa maladie. "La cour de Cassation a rendu un arrêt expliquant que l'on n'est pas obligé de donner tous les détails de ses difficultés médicales. Fort de cela, vous pouvez aller voir la fédération d'assurance ou assigner l'assureur devant le juge de proximité", conclut l'avocat.