Face au terrorisme, les proviseurs veulent autoriser les lycéens à fumer dans la cour

  • A
  • A
Face au terrorisme, les proviseurs veulent autoriser les lycéens à fumer dans la cour
@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Le principal syndicat de chefs d'établissements s'inquiète des attroupements de lycéens dans la rue pour pouvoir fumer.

Assurer la sécurité de tous les élèves, même les fumeurs. C'est l'objectif de la surprenante demande formulée par le Syndicat national des personnels de direction de l'Éducation nationale. Il demande au gouvernement d'autoriser les élèves à fumer à l'intérieur des établissements pour faire face à la menace terroriste.

Refus du gouvernement. Le rassemblement de lycéens, massivement sur un trottoir, c'est quand même faire porter un risque extrêmement élevé et très certainement plus élevé que la consommation de tabac", explique au micro de France Info Michel Richard, secrétaire adjoint de ce syndicat majoritaire.

La demande s'est heurtée au refus du gouvernement. Mais à en croire Michel Richard, "un certain nombre de proviseurs n'ont pas attendu le feu vert de l'Etat". Ils auraient ainsi aménagé des espaces à l'air libre, distincts de la cour partagée par tous les élèves, pour éviter à leurs fumeurs de quitter l'enceinte de leur établissement à chaque pause cigarette.