Ex-"jungle" de Calais : départ du premier car de familles vers le Finistère

  • A
  • A
Ex-"jungle" de Calais : départ du premier car de familles vers le Finistère
Une trentaine de personnes, en majorité des femmes et leurs enfants, ont quitté jeudi un camp jouxtant l'ancienne "Jungle" de Calais.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Entre 350 et 400 personnes - en majorité des femmes et leurs enfants - devraient être transférées d'un camp à proximité de l'ex-"jungle" de Calais vers des CAO.

Un premier car est parti jeudi matin du camp Jules-Ferry jouxtant l'ex-"jungle" de Calais, avec à son bord une trentaine de femmes et enfants.

Des femmes et leurs enfants. Le car est parti vers 9h en direction d'un Centre d'accueil et d'orientation (CAO) du Finistère, avec deux accompagnateurs à bord et deux agents du Home office britannique, qui seront chargés d'étudier leur dossier de transfert vers le Royaume-Uni. Au total, onze bus devaient transférer jeudi entre 350 et 400 personnes, en majorité des femmes accompagnées de leurs enfants, vers une vingtaine de CAO répartis dans huit régions de France, selon un porte-parole de la préfecture sur place.

Quelques filles mineures isolées seront quant à elles transportées dans des CAO dédiés aux mineurs (CAOMI). Parallèlement, dans la partie sud de la "jungle" démantelée en mars, les pelleteuses étaient en train de détruire les lieux de vie qui avaient été préservés, comme une école laïque et une mosquée.