Éviter les cambriolages pendant les vacances grâce à l'opération "Tranquilité vacances"

  • A
  • A
Partagez sur :

Les policiers visitent les maisons deux fois par jour, à des heures différentes, pour dissuader les cambrioleurs.

REPORTAGE

Pour profiter sereinement des vacances, mieux vaut prévenir les cambriolages. Une fois de plus, la gendarmerie nationale propose son opération "Tranquilité Vacances", qui existe depuis près de 40 ans. Si on en fait la demande, les forces de l'ordre surveillent les abords de notre domicile.

Premier réflexe, regarder dans les boîtes aux lettres. Des petites maisons en briques dans un quartier résidentiel de Maubeuge (Nord). Stan, policier, vient de commencer sa patrouille. Des arrêts de quelques minutes devant les maisons des habitants inscrits. Première vérification, la boîte aux lettres. "D'abord je m'assure qu'il n'y ait pas de courrier qui stagne dans les boîtes aux lettres. C'est souvent le premier geste des cambrioleurs : regarder à l'intérieur pour savoir si le courrier s'accumule", explique Stan.

Des visites aléatoires. Un coup d'oeil encore aux portes et fenêtres. Rien à signaler. Un passage qui aura le double mérite de rassurer le voisin d'à côté qui, lui, n'est pas parti en vacances. "Par les temps qui courent, il faut des dispositifs comme ça. Et si on voit quelque chose de suspect, on appelle la police". Le policier repassera une seconde fois dans la journée, ou la nuit, car ces patrouilles sont aléatoires.

Un dispositif qui semble efficace. D'après le commissaire Albin Joly, c'est ce qui fait qu'elles dissuadent les voleurs. "La force de la sécurité publique, c'est d'occuper le terrain en permanence et d'être toujours là où on ne l'attend pas. Puisqu'il n'y a pas d'heure, pas de jour pour les cambriolages, il n'y a que des opportunités." L'an dernier dans le Nord, 9.000 habitants se sont inscrits à l'opération "Tranquilité Vacances". Parmi eux, seuls trois ont été cambriolés.