Euro : "Même ceux qui n'aiment pas le foot sont portés par cette réunion nationale"

  • A
  • A
Partagez sur :

Hélène Romano, psychologue, analyse pour Europe 1 les retombées du parcours des Bleus, lors de l'Euro, sur le moral des Français.

Attentats, contestation sociale, inondations… les événements de ces derniers mois sont à l'origine d'un climat particulièrement lourd en France. Et pourtant, l'aventure des Bleus pendant l'Euro a suscité un véritable engouement populaire, bien au-delà des seuls fans du ballon rond. Jeudi, la France entière vibre derrière son équipe qui doit affronter, pour une place en finale, les Allemands au stade Vélodrome de Marseille.

Appartenir à un groupe. "Les Français ont vécu une année particulièrement difficile et douloureuse. Ils ont en particulier besoin de se retrouver ensemble autour d'un événement commun. Et même ceux qui n'aiment pas le foot sont portés par l'aspect positif de cette réunion nationale", explique Hélène Romano, psychologue, à l'antenne d'Europe 1.

"La dimension du sport collectif, le partage de moments positifs, c'est vraiment ça qui va réunir, plus que la nation en tant que telle", détaille cette spécialiste pour expliquer les retombées de cette aventure sportive sur le moral des Français. "On voit bien que l'appartenance à un groupe est très importante, en particulier quand il y a eu des choses compliquées et difficiles de vécues".

Pas d'effet inverse. Pour autant, si la France ne franchissait pas le cap des demi-finales, l'effet n'en serait pas négatif pour autant. "Si on perd, il faudra regarder ce qu'il y a eu de positif, le fait de pouvoir se retrouver, de croire ensemble en une équipe, en des valeurs, et d'apprendre de l'échec. Si jamais il n'y avait pas de réussite, il ne faudrait pas qu'il y ait une grosse déprime derrière. […] L'échec fait partie de la vie. Le sport est une bonne école de vie pour ça." Elle ajoute : "C'est une bulle d'oxygène, mais il y en a d'autres dans la vie. Ce que nous rappelle la coupe d'Europe, c'est que les petites choses positives, cumulées, nous aident à tenir face à l'adversité."