Euro 2016 : prison ferme pour deux supporters britanniques

  • A
  • A
Euro 2016 : prison ferme pour deux supporters britanniques
@ AFP
Partagez sur :

Les deux premiers supporters à être jugés après les violences de samedi à Marseille ont été condamnés à plusieurs mois de prison ferme. 

Les premiers jugements tombent après les violences en marge du match Angleterre-Russie, samedi à Marseille. Les deux premiers supporters britanniques à comparaître pour leur participation aux violents incidents ont été condamnés lundi à deux et trois mois de prison ferme, avec mandat de dépôt.

Ian Hepworth, un infirmier psychiatrique de 41 ans, a été condamné par le tribunal correctionnel de Marseille à trois mois de prison ferme et deux ans d'interdiction du territoire français. "Mon métier, c'est d'aider les gens, j'ai fait quelque chose de stupide", s'est-il excusé à l'audience, assurant n'avoir jamais eu l'intention de toucher les policiers qui se trouvaient à 8 mètres.

L'autre supporter, Alexander Booth, un chef cuisinier anglais âgé de 20 ans, a écopé de deux mois de prison ferme et deux ans d'interdiction de territoire. Le jeune homme avait 0,86 mg d'alcool par litre d'air expiré au moment de soin interpellation et a dû passer 4 heures en dégrisement.

"Une juste peine". Ces peines sont conformes aux réquisitions du procureur. "Il ne s'agit pas de faire des exemples, mais d'appliquer une juste peine", avait dit ce dernier. Le magistrat a expliqué qu'il serait plus sévère avec certains dossiers que le tribunal devait encore étudier durant l'audience. Six ressortissants britanniques, ainsi que trois français et un autrichien devaient comparaître lundi pour des faits présumés de violence avec arme sur personne dépositaire de l'autorité publique, généralement des jets de bouteilles sur les forces de l'ordre.