Euro 2016 : le préfet annonce l'interdiction de la vente d'alcool à emporter aux supporters à Lyon

  • A
  • A
Euro 2016 : le préfet annonce l'interdiction de la vente d'alcool à emporter aux supporters à Lyon
Des supporters dans la fan zone de Lyon, place Bellecour.@ ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :

Cette interdiction porte uniquement sur les jours de matches au stade des Lumières.

Deux jours après les violents incidents entre supporters qui ont éclaté à Marseille, le préfet du Rhône Michel Delpuech a annoncé lundi matin l'interdiction de la vente d'alcool à emporter aux supporters à Lyon lors des jours de matches au stade des Lumières. La capitale d'Auvergne-Rhône-Alpes accueille lundi soir dans son nouveau stade son premier match de l'Euro.

59 communes concernées. L'arrêté pris par le préfet du Rhône et de la région Auvergne-Rhône-Alpes porte sur les 59 communes de la Métropole de Lyon, où "toute vente d'alcool" sera interdite "aux supporteurs et groupes de supporteurs des équipes participant à cette compétition".

Pas d'incidents pour le moment mais... Des milliers de supporters belges, dont "certains plus difficiles", et italiens sont attendus pour le premier match de lundi, a expliqué Michel Delpuech lundi sur France Info. En plus, "des supporters ultras lyonnais" cherchent "à en découdre avec des Belges", a ajouté le préfet. Commerçants et distributeurs pourront "solliciter, si nécessaire, l'intervention des services de police pour leur faciliter l'application de cette interdiction", indique la préfecture en soulignant que "depuis le début de la compétition, aucun incident sérieux n'est à déplorer à Lyon".

Prévenir. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, avait demandé dimanche aux préfets de prendre toutes les mesures utiles pour prévenir les violences "dans les périmètres les plus sensibles", suite aux échauffourées qui ont éclaté à Marseille. Après des premiers heurts dans la nuit de jeudi à vendredi dans le quartier de la Canebière, les violences se sont poursuivies samedi dans la même zone entre Russes et Anglais mais aussi près du Stade-Vélodrome après le match de l'Euro. La consommation d'alcool a été, entre autres, pointée du doigt dans l'apparition de ces heurts. 116 personnes ont été interpellées et 63 d'entre elles ont été placées en garde à vue.