Et si le système GPS tombait en panne ?

  • A
  • A
Et si le système GPS tombait en panne ?
Partagez sur :

Un rapport de la Cour des comptes américaine met en garde contre une possible panne de GPS dès 2010, faute de modernisation du système de guidage par satellite. L'US Air Force, qui en a la charge, assure de son côté qu’il n’y a pas de danger.

Des satellites vieillissants, qui pourraient devenir hors-service faute d’entretien et dont le remplacement n’a pas été anticipé : voilà ce qui inquiète la Cour des comptes américaine. Dans une étude récente, cette institution met en garde, dans une étude récente, contre une possible panne d’ici à 2010 du système de guidage GPS. Celui qui vous utilisez au quotidien dans votre voiture par exemple.

"Non, le système GPS ne va pas s'interrompre" et "ne va pas tomber du ciel", a répondu mercredi un porte-parole du commandement spatial de l'US Air Force. Le porte-parole de l'armée de l'Air a simplement reconnu "un risque potentiel associé à une dégradation des performances du GPS". Mais il a assuré que ses services avaient "des plans pour éviter un problème de couverture".

Né en 1986, le GPS repose en fait sur une constellation de satellites mis en place par le Pentagone et qui tournent en orbite à 20.200 kilomètres au-dessus de la Terre. Sur 31 existants, 24 au moins sont nécessaires au bon fonctionnement du réseau. Pour maintenir le service, les Etats-Unis prévoient d'investir plus de 5,8 milliards de dollars d’ici à 2013.

Mais ce programme de remise à niveau des installations a déjà pris trois ans de retard. Et le réseau est de plus en plus sollicité, notamment par les téléphones portables. Autre difficulté : le système américain GPS n’a pas d’équivalent dans le monde. Les projets chinois, russes et européens en la matière ne se sont pas encore concrétisés.