Essonne : prison ferme en appel pour deux jeunes violeurs d'une adolescente

  • A
  • A
Essonne : prison ferme en appel pour deux jeunes violeurs d'une adolescente
@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Ils ont tous deux été condamnés mardi à cinq ans de prison, dont quatre avec sursis.

Deux jeunes, membres d'une bande responsable de plusieurs viols en réunion, ont été condamnés en appel à Melun à de la prison ferme pour le viol d'une adolescente en 2014 à Corbeil-Essonnes, en région parisienne, ont indiqué leurs avocats.

Une peine plus forte. Ils ont tous deux été condamnés mardi à cinq ans de prison, dont quatre avec sursis, par la cour d'assises de Seine-et-Marne, l'un pour viol en réunion, l'autre pour complicité de viol en réunion. Leur procès s'est déroulé à huis clos. En première instance, l'un avait été relaxé, l'autre avait écopé de quatre ans de prison, dont trois avec sursis. Le parquet avait fait appel.

Bande locale. Les deux accusés, 16 et 17 ans au moment des faits, faisaient partie d'un groupe responsable au total du viol de quatre jeunes filles de 15 à 16 ans. Les jeunes agresseurs, membres d'une bande locale appelée "Gangsta du Zoo" ou "Mini Mafia Zoo", violaient leurs victimes dans les locaux à poubelle d'immeubles des Tarterêts, un quartier sensible de l'Essonne. L'enquête avait démontré que le groupe se vantait d'obtenir des faveurs sexuelles, consenties ou imposées, auprès de jeunes filles dont ils n'hésitaient pas à inscrire les noms sur les murs du lycée qui jouxte la cité.

Lors du premier procès en janvier 2017, deux autres jeunes avaient été condamnés à sept ans de prison ferme, assortis d'un suivi socio-judiciaire de cinq ans.