Enquête diesel : Renault affirme respecter les lois françaises et européennes

  • A
  • A
Enquête diesel : Renault affirme respecter les lois françaises et européennes
@ PATRICK PLEUL / DPA / AFP
Partagez sur :

Renault prend note de l'ouverture de l'information judiciaire mais affirme respecter "la législation française et européenne".

Le constructeur automobile français Renault a affirmé vendredi que ses véhicules sont "conformes aux normes en vigueur", réagissant à l'annonce du Parquet de Paris d'une enquête sur les dispositifs utilisés par le groupe pour contrôler les émissions polluantes de ses voitures diesel.

Une information judiciaire pour tromperie. "Renault respecte la législation française et européenne" et ses véhicules "sont conformes aux normes en vigueur" et "ne sont pas équipés de logiciels de fraude aux dispositifs de dépollution", a réagi le premier groupe automobile français, dans un communiqué. Le parquet a ordonné le 12 janvier l'ouverture de cette information judiciaire pour "tromperie sur les qualités substantielles et les contrôles effectués avec cette circonstance que les faits ont eu pour conséquence de rendre la marchandise dangereuse pour la santé de l'homme ou de l'animal". 

Renault "prend note, sans toutefois avoir pu à ce stade en obtenir confirmation officielle, de l'ouverture d'une information judiciaire", ajoute le communiqué du groupe.

Un rapport de Renault jugé "transparent". Les travaux de la commission d'experts indépendants chargés d'effectuer des tests sur une centaine de véhicules vendus en France, publiés en juillet 2016, avaient révélé d'importants dépassements des seuils de pollution chez certains constructeurs, en particulier Renault. Le groupe "rappelle qu'il a présenté devant le collège de la commission technique indépendante au mois de mars 2016, un plan complet de réduction des émissions d'oxydes d'azote (NOx) de ses véhicules diesel Euro 6b en usage client qui a été jugé transparent, satisfaisant et crédible".