En voulant prendre un selfie, il détruit une oeuvre à un million d'euros

  • A
  • A
En voulant prendre un selfie, il détruit une oeuvre à un million d'euros
L'exposition présente des cucurbitacées jaunes à points noirs disposés au sol. Pendant 30 secondes, les visiteurs peuvent s'enfermer dans des espaces encadrés de miroirs pour y prendre une photo.@ (Photo d'illustration) AFP
Partagez sur :

Un touriste a endommagé une installation de l'exposition "Infinity Rooms" au musée d'Hirshhorn à Washington, le 25 février dernier.

À l'avenir, il sera sûrement plus attentif lorsqu'il prendra un selfie. Le Figaro raconte que le 25 février dernier, un visiteur maladroit a écrasé la pièce d'une installation de l'artiste japonaise contemporaine Yayoi Kusama, dont l'exposition Infinity rooms se déroule au musée d'Hirshhorn, à Washington. Une pièce... à un million d'euros, précise le magazine Bloomberg.

Un selfie, au milieu des citrouilles. Baptisée La pièce aux multiples miroirs - Tout l'amour éternel que j'ai pour les citrouilles, l'exposition présente des cucurbitacées jaunes à points noirs disposés au sol. Pendant 30 secondes, les visiteurs peuvent s'enfermer dans des espaces encadrés de miroirs pour y prendre une photo seul, ou en groupes de quatre personnes maximum.

Voulant profiter de ces quelques secondes d'isolement, le touriste s'est pris en selfie au milieu de ce champs de citrouilles... mais a maladroitement écrasé l'une d'entre elle en perdant l'équilibre.

L'artiste n'a pas porté plainte. Après l'incident, la direction du musée a décidé de fermer le champs de citrouilles pendant trois jours. L'artiste de 87 ans n'a pas porté plainte contre le visiteur qui a également d'ailleurs échappé aux sanctions du musée dont la porte-parole a précisé que l'installation était "sans surveillance", par volonté artistique.