EN IMAGES - Le mythique Hôtel de Crillon rouvre ses portes mercredi

Partagez sur :

Au total, 147 artisans ont oeuvré pour que les 124 chambres soient fin prêtes pour la réouverture de l'hôtel après quatre ans de travaux.

Et de trois ! Après le Plaza Athénée en 2014 et le Ritz l'an dernier, le mythique Hôtel de Crillon, palace parisien de la place de la Concorde et propriété d'un prince saoudien, rouvre ses portes mercredi, après plus de quatre ans de travaux.

147 artisans mobilisés. Peinture des portes d'entrée, nettoyage de dernière minute de tapis ou de lampes, pose de moquette au millimètre près... Des dizaines de professionnels de corps de métiers différents s'affairent dans le lobby du palace, à six jours de sa réouverture. Au total, 147 artisans (marbriers, tapissiers, ébénistes, doreurs à la feuille d'or, etc) ont oeuvré minutieusement à la renaissance de ce bijou architectural, entre restauration des fresques d'époque, des dorures et des stucs de marbre.

Une piscine et un spa créés au sous-sol. Après une fermeture en 2014 pour sa première cure de jouvence depuis sa construction en 1910, ce premier grand hôtel de prestige parisien, rouvre "enfin". Les travaux de rénovation ont duré deux ans de plus que prévu, en raison notamment de la création d'un second sous-sol, qui abrite une piscine et un spa, essentiels à un établissement de ce standing.

Des chambres entre 1.200 et 25.000 euros. Les chambres seront louées à partir de 1.200 euros la nuit, quand la suite Bernstein - sous les toits avec vue imprenable sur la Concorde - sera, elle, entre 20.000 et 25.000 euros. Depuis près d'un mois, le personnel de l'hôtel se prête au jeu de scénarios variés pour détecter le moindre dysfonctionnement. 

Moins de chambres mais plus de luxe. L'Hôtel de Crillon comprend désormais 124 chambres, contre 147 auparavant - dont 33 suites et 10 suites "signature", de très grand luxe. Il abrite également un restaurant gastronomique, une brasserie, un jardin d'hiver, un bar, le tout sous la direction du chef Christopher Hache, ainsi que des espaces événementiels. Il compte entre 380 et 400 salariés, contre 343 auparavant.