EN IMAGES - La réouverture de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray forte en symboles

Partagez sur :

Les hommages se sont multipliés dimanche pour le père Jacques Hamel, mort dans l'attentat de l'église à Saint-Etienne-du Rouvray.

EN IMAGES

Messe de réparation, procession et hommages : la cérémonie de réouverture de l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray dimanche était riche en symboles et en émotions. Dans une église comble, et en présence des témoins de l'attentat commis le 26 juillet, l'archevêque de Rouen a rendu hommage au père Jacques Hamel, tué par les deux terroristes. "Les assassins du père Jacques ont arraché une croix (...) mais ils n'ont pas pu briser son espérance. Il avait, me dit-on, rayonné plus que d'habitude", a déclaré l’archevêque, après avoir aspergé les murs de l'édifice d'eau bénite.

"Des symboles". Le maire de la ville, Hubert Wulfranc, a eu également quelques mots pour l'homme de Dieu : "Son visage s'identifie à celui du petit Aylan, enfant syrien mort échoué sur les plages turques. Ils sont des symboles et en même temps ils doivent nous faire réfléchir davantage avec un peu plus d'hauteur de vue", a-t-il estimé.

Une centaine de personnes. Au cours d'une messe, l'archevêque a remis à leur place les objets de cultes réparés, qui avaient été cassés par les terroristes. Une centaine de personnes a suivi cette cérémonie exceptionnelle depuis un écran placé à l'extérieur de l'église. Autre symbole fort de la journée : le pape a décidé d'accélérer la procédure de béatification du père Jacques. Il deviendra un martyr de l'Eglise, et probablement un saint dans les années à venir.