Tempête Eleanor : trois personnes disparues à cause des crues

  • A
  • A
Tempête Eleanor : trois personnes disparues à cause des crues
La France est confrontée depuis plusieurs jours aux conséquences de la tempête Eleanor.@ PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

La montée des eaux provoquée par le passage de la tempête Eleanor a surpris plusieurs personnes, emportées par les flots. 

Les pluies et les vents violents de la tempête Eleanor provoquent d'importantes inondations depuis jeudi dans l'est de la France. Trois personnes sont mortes, 24 ont été blessées et trois hommes étaient portés disparus, vendredi, à la mi-journée.

Sorti pour observer la montée des eaux. Un octogénaire est porté disparu depuis jeudi soir dans le village de Lucenay-l'Evêque, au nord d'Autun, en Saône-et-Loire, que traverse une rivière actuellement en crue. Une enquête judiciaire est en cours et d'importants moyens de recherche sont mis en oeuvre avec hélicoptère et équipes cynophiles, a indiqué le parquet de Chalon-sur-Saône. Selon le quotidien régional Le Journal de Saône-et-Loire, cet homme de 81 ans aurait quitté son domicile vers 19 heures pour observer la montée des eaux du Ternin, une rivière en crue après de fortes pluies, et n'est pas rentré depuis.

Il voulait éviter que sa propriété soit inondée. Un Allemand de 70 ans est également porté disparu depuis jeudi après-midi alors qu'il se trouvait à proximité d'une rivière en crue à Rouvres-sur-Aube, en Haute-Marne. D'importants moyens de recherches étaient déployés pour le retrouver. L'homme, propriétaire d'une résidence secondaire dans ce village situé près de Langres, au sud du département, où il se rendait régulièrement avec son épouse, aurait disparu vers 16 heures, a indiqué la préfecture. Sa maison se trouvant à proximité de la rivière, "il aurait voulu ouvrir une vanne pour éviter que sa propriété soit trop inondée et en l'ouvrant, il serait tombé, probablement dans un réservoir qui file vers l'Aube".

Une dizaine de gendarmes, des plongeurs du service départemental d'incendie et de secours de Haute-Marne et une équipe cynophile sont intervenus deux heures plus tard mais les secours ont dû s'arrêter à la tombée de la nuit. Des recherches "renforcées" ont repris vendredi matin avec "six plongeurs, quinze gendarmes et un hélicoptère de la gendarmerie de Dijon" pour balayer la zone à la recherche du corps, a-t-elle indiqué. L'exercice est rendu "très difficile" en raison du "fort courant" et des inondations "importantes" que subit cette commune, comme d'autres situées dans la vallée de l'Aube "extrêmement inondée", a précisé la préfecture.

Un pompier portait secours à une famille. Enfin, un pompier volontaire est porté disparu depuis jeudi, emporté par un torrent déchainé, la Breda, entre Isère et Savoie, alors qu'il tentait de secourir une famille réfugiée sur le toit de sa voiture. Les recherches se sont poursuivies durant la nuit pour le retrouver. "Plus de 80 personnes sont à sa recherche", selon le ministère de l'Intérieur.