Écoles : distribution mercredi d'un "vade-mecum" de la laïcité

  • A
  • A
Écoles : distribution mercredi d'un "vade-mecum" de la laïcité
Jean-Michel Blanquer veut que "les acteurs sachent comment agir pour promouvoir la laïcité". @ THIERRY ZOCCOLAN / AFP
Partagez sur :

Ce guide de 83 pages annoncé par le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer abordera plusieurs cas concrets de problèmes relatifs à la laïcité. 

Un "vade-mecum" de la laïcité va être distribué à partir de mercredi dans les écoles françaises, qui "permettra d'avoir une référence commune à tous les établissements", annonce le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer dans un long entretien à L'Express.

Un "conseil des sages" a déjà été mis en place pour aider l'Éducation nationale à répondre aux problèmes de laïcité. Il est chargé de répondre aux sollicitations d'une équipe nationale "laïcité et fait religieux", elle-même déclinée en unités dans chaque académie pour "prévenir et réagir" en cas d'incident.

"Une référence commune à tous les établissements". Son "premier résultat 'tangible'" est "l'écriture d'un vade-mecum de la laïcité, que nous allons distribuer dès le 30 mai, et qui permettra d'avoir une référence commune à tous les établissements de France", annonce le ministre de l'Éducation dans l'entretien à L'Express. Objectif : que "les acteurs sachent comment agir pour promouvoir la laïcité", a-t-il précisé.

Selon L'Express, qui l'a consulté, ce guide de 83 pages aborde plusieurs cas concrets comme l'apparition des certificats médicaux de complaisance brandis par des filles qui, pour des motifs religieux, ne veulent pas avoir à s'afficher en maillot de bain pendant les cours de natation ou en simples tenues de sport à l'heure de la gym.

Une adresse de saisine pour chaque professeur. Jean-Michel Blanquer annonce aussi vouloir "mettre à disposition de chaque professeur en France une adresse de saisine où on lui garantit une prise de contact du ministère dans les vingt-quatre heures en cas de signalement d'un problème relatif à la laïcité".