Drogues : une campagne pour ouvrir les yeux

  • A
  • A
Drogues : une campagne pour ouvrir les yeux
Partagez sur :

Dans une nouvelle campagne lancée lundi, un spot télé et trois messages radio rappellent les risques de la consommation de drogues.

La sortie du lycée, un joint... Une soirée en boîte, un cachet d'ecstasy... Une longue journée au boulot, un rail de cocaïne... La consommation de drogue s'est fortement répandue ces dernières années, notamment dans les franges jeunes de la population.

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a donc lancé lundi une campagne pour interpeller le grand public et particulièrement les jeunes sur les risques de la consommation de drogues. Intitulée "Drogues : ne fermons pas les yeux", cette campagne est le premier volet d'un dispositif incluant deux autres campagnes gouvernementales sur le rappel du cadre légal (en novembre) et le rôle des adultes dans la prévention (deuxième semestre 2010).

Du 6 au 26 octobre, différents spots télé seront diffusés. Ils soulignent cette banalisation et mettent en regard des "scènes de convivialité" et les dangers concrets induits.L'un deux s'intitule "Tu veux de l'ecsta ?" :

Trois messages radio seront également diffusés du 10 au 28 octobre, sur les stations écoutées par les jeunes. Chacun rappelle les risques d'une drogue particulière : cannabis, cocaïne, ecstasy.

Enfin, sur internet, un jeu intitulé "Drogues : guette l'info, traque l'intox"revient sur les idées fausses qui influencent les jeunes et les incitent à consommer des drogues.

Plusieurs associations ont dénoncé la stigmatisation des consommateurs de drogues. Pour Act-Up notamment, le "message sur la peur" de la campagne ne fait que "renforcer la stigmatisation à l'encontre des usagers", alors encouragés à consommer "dans la clandestinité". L'association demande le retrait immédiat des spots. Les Verts dénoncent eux une campagne de prévention "bling-bling" et "démagogique" qui constitue "un grand retour en arrière".