Drogue : les Français dépensent 2,3 milliards en "stups" par an

  • A
  • A
Drogue : les Français dépensent 2,3 milliards en "stups" par an
@ AFP
Partagez sur :

C'est le résultat stupéfiant d'une étude réalisée à la demande de la Mildeca. Le cannabis arrive en tête, talonné de très près par la cocaïne.

Combien les Français dépensent-ils chaque année en cannabis, cocaïne, et héroïne ? Tel est l'objet d'une étude inédite - et très sérieuse - réalisée à la demande de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca). Des chercheurs se sont donc penchés sur l'argent de la drogue en France. Et le premier enseignement est que cela se chiffre en milliards d'euros. Les Français dépensent en effet chaque année plus de deux milliards d'euros (2.3 milliards) en drogue, d'après cette étude.

Un milliard pour l'herbe… Avec plus d'un milliard d'euros de chiffre d'affaires, c'est le cannabis qui arrive en tête en nombre d'usagers et en dépense. Quasiment un Français sur deux reconnait avoir essayé le "pétard" une fois dans sa vie. "Le cannabis a d'ailleurs vu son prix exploser et sa consistance devenir plus élevée", explique Danièle Jourdain-Menninger, présidente de la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca). "Ce qui veut dire que les trafiquants deviennent de plus en plus riches et les consommateurs de plus en plus dépendants". 

… 900 millions pour la poudre. Mais la surprise vient de la cocaïne et le poids qu'elle représente dans le marché de la drogue. Le nombre de consommateurs et le nombre de Français qui ont l'ont testée une fois reste très limité : on estime que "seulement" un Français sur 25 a déjà "sniffé" de la "coke". Et pourtant, son chiffre d'affaires est de 900 millions d'euros, soit pratiquement autant que le cannabis. Ce phénomène s'explique par une chute du prix du gramme de poudre depuis 15 ans, qui s'achète aujourd'hui autour de 60 euros.

Enfin, les Français dépensent entre 200 et 300 millions d'euros pour l'héroïne et quelques dizaines de millions d'euros pour l'ecstasy et les drogues de synthèse.

Un chiffre sous-évalué ? Pour cette étude, trois chercheurs, des spécialistes de l'économie de la drogue, ont travaillé à partir d'une estimation du nombre de consommateurs de produits stupéfiants en France, en se basant sur d'autres études scientifiques. Ils ont ensuite appliqués les prix pratiqués par les revendeurs de drogue dans la rue. Voilà comment on obtient ces chiffres, potentiellement sous-évalués,  mais qui donne une idée de l'ampleur de ce marché parallèle aujourd'hui.