D'où vient le mal des transports ?

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

A l'approche des vacances d'été, le Dr Gérald Kierzek est revenu sur les origines du mal des transports. Il est dû à une "discordance des informations".

D'où vient le mal des transports ? Alors que les grands départs en vacances approchent pour plusieurs millions de Français, le docteur Gérald Kierzek est revenu mardi dans le Grand direct de la santé sur Europe 1 sur les causes du mal des transports qui touche certains voyageurs en bateau, en voiture ou dans l'avion.

"Discordance des informations". "Le mal des transports est une pathologie du mouvement", explique le médecin. "Si on va à Rome par exemple, on va y aller en avion ou en voiture et ce sont deux modes de transport qui sont très pourvoyeurs de ce mal des transports parce que l'on a une discordance des informations", poursuit-il. "Votre corps ne bouge pas, votre oreille a l'impression que le corps ne bouge pas et pourtant vos yeux vont avoir des informations visuelles totalement différentes parce que vos yeux vont suivre le paysage et voir que ça bouge", détaille Gérald Kierzek.

Le bateau largement concerné. "C'est cette discordance entre les informations qui va, plus chez les enfants que les adultes, provoquer ce mal des transports en paniquant le cerveau", avance le spécialiste santé d'Europe 1. "Dans l'avion, vous ne voyez pas forcément le paysage bouger, mais il peut y avoir des turbulences. Dans ce cas-là, sur votre siège tous vos capteurs présents au niveau de la peau ne bougent pas, mais les turbulences vont donner cette impression de mouvement", précise-t-il. Malgré cela, le bateau, en raison du mouvement, reste le mode de transport le plus concerné par le mal des transports. "Après il y a l'avion, la voiture et dans une moindre mesure le car ou le train", annonce-t-il. Le mal des transports est "souvent présent chez les enfants et passe [généralement] à l'adolescence", conclut le Dr Kierzek.