Dix-huit ans de prison pour avoir violé ses codétenus

  • A
  • A
Dix-huit ans de prison pour avoir violé ses codétenus
Partagez sur :

Un détenu de 29 ans avait violé ses voisins de cellule dans deux prisons différentes.

La cour d'assises du Val-de-Marne a condamné jeudi un homme de 29 ans à 18 ans de prison. Jugé à huis clos depuis lundi pour des viols sur deux codétenus, il devra également se faire soigner. Il risque 5 ans de prison supplémentaire en cas de non respect du suivi socio-judiciaire.

L'homme était accusé de viol avec acte de torture et de barbarie sur un codétenu à la prison de Fresnes en octobre 2007 et de viol sous la menace d'une arme à la prison de Ploemeur en mars 2006. Pour les faits s'étant passés à Ploemeur, la victime n'ayant pas toutes ses facultés mentales, la cour a de plus retenu la qualification aggravante d'actes commis sur une personne vulnérable.

Les victimes, dont l'une avait demandé le huis clos, avaient été attachées et baîllonnées dans la cellule qu'elles partageaient avec l'accusé, avant de subir d'importantes violences physiques, puis d'être finalement violées et à moitié étranglées avec des lacets.

Incarcéré depuis 2002, le violeur purge déjà une peine de 20 ans de réclusion pour coups mortels sur un garçon de 11 ans dont le corps avait été retrouvé dans un ruisseau, dans la Sarthe, en avril 2002.