Disparition de Maëlys : prolongation de la garde à vue du suspect de 34 ans

  • A
  • A
Partagez sur :

Selon les informations d'Europe 1, les déclarations du premier gardé à vue dans ce dossier présentent certaines incohérences. Les enquêteurs restent cependant très prudents. 

La garde à vue de l'homme de 34 ans, entendu dans l'enquête sur la disparition de la petite Maëlys dimanche lors d'un mariage en Isère, a été prolongée vendredi pour 24 heures, a-t-on appris de source proche du dossier.

Présent au mariage. Le suspect était présent au mariage "au moment de la disparition de la jeune Maëlys", dans la nuit de samedi à dimanche à Pont-de-Beauvoisin dans le nord du département, avait indiqué jeudi la procureure de la République à Bourgoin-Jallieu, Dietlind Baudoin, dans un communiqué. Sa garde à vue à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin, en Isère, avait débuté jeudi à 10h20.

Six jours de recherches. Selon la magistrate, son interrogatoire par les gendarmes chargés de l'enquête, ouverte pour enlèvement, "a pour objet essentiel de clarifier l'emploi du temps de cette personne qui s'est absentée de la soirée (pendant) les créneaux horaires pouvant correspondre à la disparition de Maëlys". Selon les informations d'Europe 1, les enquêteurs ont repéré des incohérences dans le discours du premier gardé à vue dans cette affaire. Les recherches se poursuivent parallèlement pour tenter de retrouver la fillette portée disparue depuis six jours.