Deux villages du Midi-Pyrénées se disputent le même médecin

  • A
  • A
Deux villages du Midi-Pyrénées se disputent le même médecin
Arrivée à Castelnau depuis six semaines, le Dr Néchrita estimait ne pas avoir assez de patients.@ JOE RAEDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

En plein désert médical, deux communes se déchirent suite au déménagement d'un médecin généraliste.

Soucieux de remplacer le médecin local sur le point de partir à la retraite, le maire et la pharmacienne de Castelnau-Rivière-Basse, petit village des Hautes Pyrénées, avaient recruté fin 2015 le Dr Luminata Néchrita, une praticienne d’origine roumaine. Ils avaient notamment facilité son installation grâce à un logement gratuit, une exonération de bail, tout en lui assurant un travail partiel via la maison de retraite de la commune. Mais six semaines plus tard, le médecin a préféré déménager à une trentaine de kilomètre de là, dans le Gers à Montesquiou, autre désert médical, révèle France 3 Midi-Pyrénées.

Pas assez de malades. Le Dr Néchrita estimait ne pas avoir suffisamment de patient à Castelnau, et a préféré rejoindre la cabinet d’un autre praticien, également d’origine roumaine, le docteur Daïna David.

"Avantages fiscaux". Ce départ a déclenché entre les deux villages une véritable bataille, poursuit France 3, le premier accusant le second dans un communiqué d’avoir "fait miroiter des avantages fiscaux et autres" au médecin. De son côté, Montesquiou a rappelé que "conformément à la loi, les médecins sont libres de s'installer où bon leur semble" et que le médecin a refusé d’accepter le logement qui lui était proposé.