Deux erreurs dans les énoncés du bac

  • A
  • A
Deux erreurs dans les énoncés du bac
Partagez sur :

Une échelle erronée s'était glissée dans un énoncé pour les candidats de la série S, ainsi qu'une coquille pour les littéraires.

Les élèves de la série scientifique qui passaient l’épreuve de physique-chimie du baccalauréat vendredi matin ont dû faire face à un handicap inattendu. Une coquille et une imprécision d'échelle dans un schéma se sont glissées dans les sujets de cette épreuve de coefficient 8 distribués à quelque 68.000 candidats.

Il s’agit d’une erreur importante, comme le reconnaît Laurent Crusson, chef du bureau des lycées qui gère le baccalauréat au ministère de l’Education :



L’erreur a été repérée par la cellule d'alerte mise en place pendant toute la durée du bac. Chose très rare, l’inspection générale a alors procédé à un rectificatif en cours d’épreuve. Tous les rectorats ont été alertés par mail plus d’une heure après le début de l’épreuve, et ont alors informé les centres d’examen qui ont répercuté l’information aux élèves. Certains ont été prévenus très tardivement, parfois seulement trois quarts d’heure avant la fin de l’épreuve.

Pas question pour autant d’annuler l’épreuve et de la faire repasser pour une aussi petite erreur, a fait savoir le ministère de l’Education nationale. Les correcteurs sont avertis, et ils sauront tenir compte de l’incident.

Par ailleurs, un autre rectificatif en cours d’épreuve a eu lieu vendredi matin. Une coquille s’était glissée dans l’énoncé d’une question de l’épreuve maths-informatique. Une erreur aux conséquences bien moindres, puisque même si elle concerne 58.000 élèves de la série L, cette épreuve n’est que coefficient 2.

Europe1.fr avec Diane Shenouda