Des lettres de "poilus" remises à leur famille 100 ans après

  • A
  • A
Des lettres de "poilus" remises à leur famille 100 ans après
La boîte qu'a récupéré Marlène Wiart en 2000 contenait 144 lettres écrites par quatre frères, soldats de la 1ere Guerre mondiale. Image d'illustration. @ STR / HISTORIAL DE PÉRONNE / AFP
Partagez sur :

Marlène Wiart, après plusieurs années d'enquête, a réussi à mettre la main sur le fils d'un des "poilus" auteur de ces lettres. 

C'est avec émotion qu'il a recueilli des lettres de son père, à l'époque où ce dernier guerroyait pour la France pendant la 1ere Guerre mondiale. Christian Ranger, habitant de la Vienne, a en effet reçu de la part d'une bienfaitrice 144 lettres de son paternel mais aussi de trois de ses oncles, rapporte mercredi Ouest-France.

Destinées à la déchetterie. C'est totalement par hasard que la bienfaitrice, Marlène Wiart, a mis la main sur ces écrits. En 2000, un des clients de son magasin situé en Vendée lui apporte une boîte destinée à la déchetterie contenant 144 cartes de soldats français de la guerre de 14-18. Afin de retrouver les descendants, elle décide d'exploiter alors les quelques indices dont elle dispose, et dont les principaux sont évidemment les noms des "poilus". Il s'agit de quatre frères, Robert, Maurice, Pierre et André Ranger. Et c'est à une de leurs tantes qui vit alors en Seine-et-Marne, à Thorigny, qu'ils écrivent. 

La piste d'un faire-part de décès sur internet. Après plusieurs années de recherche, Marlène Wiart trouve une piste sur internet via un faire-part de décès : celui de Maurice Ranger, mort le 23 novembre 1966 au Vigeant, dans la Vienne. La Vendéenne a alors l'idée de consulter un annuaire où elle découvre qu'un autre Ranger, Christian, vit sur la commune en question. L'apprenti enquêtrice décide alors de l'appeler. Une surprise de taille l'attend au bout du fil : ce Christian Ranger est le fils du poilu Maurice.

"Comment ces lettres se sont retrouvées en Vendée ?". Marlène et Christian ont donc décidé de se rencontrer. Le rendez-vous pris lundi a été l'occasion pour le fils de découvrir les écrits de son père lors de son passage dans les tranchées, des cartes dont il n'avait jamais entendu parler. Marlène, elle, découvre enfin qui sont ces quatre soldats. Robert, Maurice, Pierre et André Ranger ont participé aux deux conflits mondiaux, André, en plus, a fait la guerre d'Indochine. Maurice, par qui le secret des cartes a été levé, a été militaire de carrière. Après avoir quitté l'armée en 1951 au grade de lieutenant-colonel, il avait été fait commandeur de la Légion d'honneur en 1953. Mais tout le mystère n'est pas résolu. "Comment se fait-il que des lettres de mon père, adressées à une de ses tantes, se soient retrouvées en Vendée prêtes à disparaître dans une déchetterie ?", s'interroge encore Christian.