Des agriculteurs écrivent à Hollande

  • A
  • A
Des agriculteurs écrivent à Hollande
Environ 350 agriculteurs ont posté mardi des lettres adressées à François Hollande.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Des éleveurs de Loire-Atlantique exigent la mise en place de nouveaux outils permettant d'assurer une plus grande régularité des prix agricoles.

L'action est "symbolique". Mardi, environ 350 agriculteurs ont posté dans cinq communes de Loire-Atlantique des lettres adressées à François Hollande et au ministre de l'Agriculture Stéphane Le Foll pour exprimer leur "inquiétude" et "exiger la mise en place de nouveaux outils de régulation", a-t-on appris de source syndicale. 

De nouveaux outils de régulations. Les cinq rassemblements, à l'initiative de la Confédération paysanne, se sont tenus dans "quatre communes très rurales et une petite ville" pour montrer "la présence paysanne dans le territoire" et encourager les agriculteurs, "guettés par l'isolement et l'abattement", à s'entraider, a expliqué Dominique Deniaud, président de l'organisation dans le département. Chaque courrier a été déposé "individuellement" par les éleveurs, dans un bureau de poste près de chez eux, pour "exiger la mise en place de nouveaux outils de régulation, permettant d'adapter l'offre à la demande et d'assurer une plus grande régularité des prix agricoles", a-t-il ajouté.

Une action symbolique. Avec cette action, au lendemain d'un Conseil de l'Union européenne sur l'agriculture à Bruxelles, la volonté de la Confédération paysanne n'était pas "de bloquer", mais de "faire part de nos inquiétudes sur nos exploitations", a insisté Dominique Deniaud.