Départs en vacances : véhicules moins entretenus et pannes en hausse

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Les départs en vacances apportent leur lot de voitures qui tombent en panne. Mais le nombre, en augmentation, témoignage d'une baisse d'entretien des véhicules.

Les automobilistes vont encore se lancer en masse ce week-end sur la route des vacances. Mais paradoxalement, ils semblent avoir lâché du lest sur l'entretien des véhicules. D'après l'assureur Mondial assistance, les dépannages ont augmenté de près de 10% par rapport à la même période l'an passé. Et les entreprises spécialisées sont débordées.

La panne dès le périph' passé. Avec son camion rouge, cela fait 33 étés que Christian dépanne les routes d’Île-de-France. Et il le sait, dès vendredi à 18h, juste à la sortie de Paris, il a va encore prendre en charge des automobilistes négligents, comme cet homme au péage de Saint-Arnoult dont il décrit la voiture : "La bougie avait traversé le capot ! C'est-à-dire que le conducteur avait changé ses bougies mais ne les avait pas serrées", s'étonne le spécialiste.

Jusqu'à 800 interventions par jour. Des vacanciers qui s'improvisent garagistes juste avant de prendre la route, c'est un grand classique. En une seule journée de départ en vacances, la société de Christian effectue jusqu'à 800 interventions. Souvent bêtement, c'est le niveau d'huile qui pose problème. Trop faible et c'est la casse moteur, mais attention a ne pas avoir trop la main lourde. "Il y en a même qui mettent des bidons complets. Après un ou deux jours, c'est terminé, ça a noyé le moteur", explique le dépanneur.

Vigilance sur les pneus. Mais la plupart du temps, ce sont les pneus qui lâchent en premier. "Sous-gonflés ou trop vieux", regrette Philippe San Giovani responsable du site Depan2000 d'Ivry-sur-Seine. "Si le pneu a plus de dix ans, par exemple, il est plus fragile. Vous allez faire 300/400 kilomètres et il va falloir faire attention." D'autant que la chaleur et les bouchons peuvent mettre également les véhicules à rude épreuve. "Ça embraye, ça embraye, ça embraye" et à un moment, c'est la casse ! Attention aussi si vous transportez une caravane ou un bateau derrière la voiture , les dépanneurs voient encore trop de remorques non entretenues qui n'arrivent... jamais à bon port.