Départ en colo : "ça va être dur de se séparer d'un coup, surtout avec papa et maman"

  • A
  • A
Partagez sur :

Esther, huit ans, qui habite Paris, s'apprête à quitter sa famille pour passer une partie de ses vacances en colonie, près de Rennes. 

Le sac de voyage au milieu du salon, les chaussettes éparpillées sur le piano, les pense-bêtes un peu partout dans l'appartement... A Paris, ça sent le grand départ dans la famille d'Esther, huit ans. Dans trois jours, la fillette partira pour la Bretagne, tout près de Rennes. C'est elle qui a eu l'idée de la colonie de vacances, en lisant une bande dessinée, au printemps. Mais à trois jours de quitter ses parents, elle appréhende un peu. 

"Le foulard que maman m'a donné". "Ça va être dur de se séparer d'un coup, surtout avec papa et maman", concède la jeune voyageuse. "Moi, je vais envoyer des lettres et téléphoner, les deux, peut être tous les deux jours", se rassure-t-elle. "J'emmènerai un cahier pour noter ce que je vais faire et le foulard que maman m'a donné, parce que j'utilise des foulards pour doudou."

Une première pour la famille. Pour les parents aussi, c'est une première : les grands frères d'Esther préfèrent les vacances en famille et n'ont jamais demandé à partir en colonie de vacances. La maman, qui a passé une bonne partie de la journée à coller des étiquettes sur les vêtements de sa fille, est presque la plus stressée. "On a choisi soigneusement le lieu et les activités", explique-t-elle. "On a vraiment bien regardé ensemble les photos, les vidéos des colonies précédentes, pour voir si ça nous plaisait, à moi comme à elle. Si j'avais eu la moindre hésitation, je ne l'aurai pas fait." Finalement, ce sera peut-être un coup de fil par jour... 

>> Et juste pour le plaisir, cette chanson mythique de Pierre Perret :