Démantèlement d'une filière d'immigration illégale sous couvert de compétitions de boxe thaï

  • A
  • A
Démantèlement d'une filière d'immigration illégale sous couvert de compétitions de boxe thaï
L'enquête préliminaire de la Police aux Frontières de Strasbourg, confiée à la JIRS de Nancy, a permis de démanteler la filière clandestine.
Partagez sur :

Les personnes arrêtées sont soupçonnées d'avoir fait entrer illégalement plus de 30 mineurs arméniens depuis 2014. 

C'est coup de filet qui sort de l'ordinaire. Une filière d'immigration illégale, responsable de la venue en Europe de plus de 30 mineurs arméniens depuis 2014, a été démantelée à l'occasion de la tenue des championnats d'Europe de boxe thaïlandaise (muay thai), à Paris, cette semaine, indique vendredi un communiqué du parquet de la JIRS (juridictions interrégionales spécialisées) de Nancy. 

Faux diplômes sportifs et de fausses attestations de médailles. Présentés comme de jeunes champions de boxe thaïlandaise, "ces enfants obtenaient grâce aux dirigeants d'un club sportif arménien des visas d'entrée dans l'Union européenne, délivrés pour participer à des compétitions européennes", indique le communiqué. "Le dossier d'obtention du visa, vendu plusieurs milliers d'euros à la famille du candidat à l'émigration, était constitué à partir de faux diplômes sportifs et de fausses attestations de médailles", poursuit le document. 

Des enfants pris en charge par les services départementaux. Une fois leur visa obtenu, les mineurs étaient accompagnés par des entraîneurs sans jamais se présenter à la compétition de boxe. "Plusieurs d'entre eux sollicitaient ensuite en France une prise en charge des Conseils Départementaux et bénéficiaient du statut de mineurs non accompagnés", rapporte le parquet de la JIRS de Nancy. Le principal passeur a été interpellé à Paris et mis en examen pour aide au séjour en bande organisée et association de malfaiteurs. Il a été placé en détention provisoire